Page d'accueil Compagnie Clients Partenaires Rapports CallWeb ÉchantiCalc EPlanCalc English

À tout problème complexe correspond une solution simple, limpide et incorrecte.
(H. L. Mencken)

LE 27 JUIN 2002

Logement et revenus, une étude de Statistique Canada

(communiqué de Statistique Canada, 21 juin 2002)

Les deux tiers des ménages étaient propriétaires de leur logement en 2000, alors que les autres ménages étaient locataires, selon un nouveau profil statistique sur le logement. La moitié des propriétaires avaient une hypothèque, tandis que les propriétaires représentant l'autre moitié avaient fini de la payer.

L'article «Le logement, une question de revenu», qui paraît aujourd'hui dans la version en ligne de L'emploi et le revenu en perspective, traite de questions telles que l'état des logements et les rapports entre le fait d'être propriétaire et le revenu, en se fondant sur les données de l'Enquête sur les dépenses des ménages de 2000.

Seulement 4 ménages du quintile inférieur de revenu (les 20 % de ménages qui ont le revenu le plus faible) sur 10 étaient propriétaires de leur logement, comparativement à 85 % des ménages se situant dans le quintile de revenu supérieur. Les couples étaient plus susceptibles d'être propriétaires de leur logement que les personnes et les parents seuls.

En 2000, la grande majorité (86 %) des ménages habitaient un logement convenable, c'est-à-dire un logement qui n'avait pas besoin de réparations majeures et qui était de taille suffisante pour répondre à leurs besoins. Ce sont les mères seules qui affichaient les taux les plus élevés d'occupation d'un logement nécessitant des réparations ou étant de taille insuffisante (23 %).

Les ménages du quintile de revenu inférieur étaient près de trois fois plus susceptibles que ceux du quintile de revenu supérieur de vivre dans un logement nécessitant des réparations ou étant de taille insuffisante (1 sur 5 comparativement à 1 sur 13). Les couples ayant des enfants étaient près de 50 % plus susceptibles de vivre dans un logement nécessitant des réparations ou étant de taille insuffisante que les couples sans enfant.

En moyenne, les ménages ont dépensé environ un cinquième de leur revenu après impôt pour se loger. Les ménages du quintile de revenu inférieur ont consacré 39 % de leur revenu après impôt au logement, soit une proportion de près du double de celle des ménages du quintile de revenu supérieur.

Une proportion de 1 locataire sur 5 a consacré plus de 40 % de son revenu après impôt pour se loger. Pour ce qui est des ménages à faible revenu, 7 sur 10 étaient locataires.

 Retourner à la page d'accueil
 Afficher toutes les nouvelles

Pour nous rejoindre :

Adresse générale : service@circum.com
Benoît Gauthier : gauthier@circum.com, @BGauthierCEEQ
Tél. : +1 819 775-2620, Téléc. : (plus de télécopieur; désolé)
238, chemin Fleming, Cantley (Québec) J8V 3B4